Obsessions !*

Vous essayez de dissimuler mais vous ne pouvez passer une heure sans penser au sexe. Au sexe comme ci, au sexe comme ça, avec celui-ci, avec celle-là, dans cette position et dans celle-là. Vous regardez ceux ou celles qui vous attirent (et, en gros, tout le monde vous attirent) et vous vous imaginez en train de leur faire pouët pouët, ou des chatouilles aux endroits interdits en public.

Bon !

Et vous finissez par vous demander si c’est bien normal de penser aussi souvent au sexe, ou à l’expression de votre libido exaltée.

Non ! Ça n’est pas du tout normal.

D’après une étude aussi nouvelle que sérieuse, une personne saine d’esprit, posée et pouvant vivre une vie équilibrée, heureuse et en pleine forme jusqu’à l’âge moyen de quatre-vingt treize ans, ne pense au sexe, sur la durée d’une journée de douze heures éveillées, qu’une minute et vingt-huit secondes, ce qui est une moyenne. On considère donc en milieu autorisé, qu’une personne pensant au sexe plus de quatre fois pendant cette période, ou plus de deux minutes est atteint d’une grave névrose, appelée névrose concomitante associative, et qu’elle (la personne en question) doit consulter vite fait et bien fait au risque de voir cette névrose dégénérée en une pathologie dont le nom seul fout la trouille.

A vous de voir.

Donsoir !

*Cet Article a été réalisé avec le soutien de la Fondation des Psy et Assimilés de France.



Laisser un commentaire

video marrante de parodie |
bobdolo |
tonton Donttrust aime tout ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | enviederien
| Humeur du jour, bonjour !
| stayalive